Biofilm dans le jacuzzi : y a-t-il un danger pour la santé des baigneurs ?

par Jan 2, 2024Articles conseils Spa

Doté d’une apparence qui oscille entre l’aspect du tartre et des algues, le biofilm est en fait un organisme multicellulaire qui se développe dans les canalisations, la pompe, le filtre et au niveau de la ligne d’eau. Composé de bactéries, de virus, de champignons et de protozoaires, il peut être problématique pour la santé des personnes sensibles, comme par exemple les enfants. Mais quels sont les risques réels et comment se débarrasser du biofilm de spa ? Nous répondons à toutes vos questions !

Qu’est-ce que le biofilm dans le spa ?

Le biofilm est un organisme multicellulaire qui se compose de plusieurs organismes vivants vivant en symbiose. Composé de bactéries, de champignons, de protozoaires ou de virus qui vivent en coopération sur du tartre, ils forment cette partie verdâtre et visqueuse qui se développe surtout sur la ligne d’eau de votre spa ou de votre piscine.

Où le biofilm se développe-t-il dans le jacuzzi ?

Dans le spa, le biofilm se développe surtout sur la ligne d’eau, car cette zone concentre tout ce dont a besoin cet organisme pour croître : chaleur, humidité et air. Toutefois, il arrive aussi que le biofilm se développe dans les canalisations du jacuzzi, dans la pompe hydraulique et dans le filtre.

    Le biofilm est-il dangereux pour la santé ?

    Le biofilm n’est pas à proprement parler dangereux pour la santé du baigneur, mais il est l’origine de plusieurs staphylocoques bénins, de mycoses et de problèmes respiratoires chez les personnes sensibles. Le risque le plus courant est la dermatite du spa, une infection cutanée que l’on attrape parfois au contact du biofilm. En cas de doute, consultez votre médecin.

    Comment éliminer le biofilm du spa ?

    Pour supprimer le biofilm du spa, vous devrez nettoyer la ligne d’eau à l’aide d’une brosse adaptée. Ensuite, utilisez un produit nettoyant canalisations de Lo-Chlor, Aquafinesse ou Hth Spas pour éliminer le biofilm rapidement.

    Résumé du problème

    Le biofilm est un organisme pluricellulaire qui se développe sur du tartre et se compose de champignons, de bactéries, de microalgues et de protozoaires. Il n’est pas mortel, ni véritablement dangereux pour la santé, mais peut générer des démangeaisons, des allergies ou des champignons cutanés. La dermatite du spa, une infection sans gravité, est le problème sanitaire le plus courant quand un baigneur entre en contact avec du biofilm. En cas de doutes, demandez conseil à votre médecin. Par la suite, vous devrez éliminer le biofilm en frottant le niveau de la ligne d’eau avec une brosse adaptée. Puis, vous utiliserez un produit nettoyant spécifique pour éliminer le biofilm. Enfin, vous devrez prévenir sa réapparition en surveillant vos métriques de l’eau et en effectuant un traitement choc hebdomadaire au minimum.

    biofilm dans le jacuzzi : y a-t-il un danger pour la santé des baigneurs ?

    Le biofilm : qu’est-ce que c’est ?

    Biofilm du spa : un organisme multicellulaire

    Si l’on décortique le terme du « biofilm », le préfixe « bio » renvoie au vivant, à l’organique, tandis que le suffixe « film » renvoie à une fine couche d’épaisseur. Ce terme nous permet de comprendre en partie ce qu’est le biofilm, à savoir une fine couche de tartre sur laquelle vont pulluler des bactéries, des champignons, des protozoaires et parfois même des virus. Ces organismes vivants forment alors un gigantesque organisme multicellulaire en vivant en symbiose. Il se reconnaît assez facilement à sa couleur verdâtre et blanchâtre qui se développe au niveau de la ligne d’eau. Dans votre quotidien, vous avez sans doute déjà remarqué du biofilm le long d’une rivière enclavée, sur les parois des rochers ou plus généralement sur les murs d’un vieil édifice historique. Généralement, le biofilm aime se propager le long des gouttières qui fuient ou face à la direction d’où viennent les pluies. 

    Pourquoi se forme-t-il dans le jacuzzi ?

    Le tartre qui se crée et se dépose naturellement dans un spa constitue le point de départ de la formation du futur biofilm. En se déposant sur la ligne d’eau, il devient une sorte de point d’accroche à partir duquel les bactéries pourront se multiplier et se développer à leur guise. La présence d’eau chaude est aussi un facteur important pour le biofilm, qui ne peut se créer sans une très forte humidité et une source de chaleur. Enfin, certains produits de traitement, comme le chlore et le brome, sont inefficaces pour contrer la prolifération du biofilm. Même en cas de bon dosage et d’une surveillance réussie de votre taux de votre désinfectant, le biofilm aura tout le loisir de grandir et de conquérir votre spa.

      Les endroits propices à son développement

      Contrairement aux algues vertes ou blanches, qui ont besoin de lumière naturelle pour croître, le biofilm peut évoluer à l’abri de la lumière. C’est pourquoi on le retrouve souvent dans les canalisations d’un spa qui se trouvent pourtant à l’abri du soleil. De même, il n’est pas rare d’en retrouver dans les filtres ou dans la pompe hydraulique, car les bactéries profitent de la présence de petits déchets pour se développer rapidement à l’intérieur de ces deux accessoires. Néanmoins, la zone la plus sujette au développement du biofilm reste la ligne d’eau de votre jacuzzi, c’est-à-dire l’endroit où se situe le niveau d’eau. 

      Biofilm dans le spa : un danger pour la santé ?

      La présence de bactéries, de tartre, de protozoaires, de champignons et parfois de virus dans ce qu’on appelle le biofilm peut-elle représenter une menace pour votre santé ? C’est ce que nous allons décrypter ensemble.

        Attention aux champignons, virus et bactéries présents dans le biofilm

        Le biofilm ne peut pas causer de risque grave pour la santé des baigneurs. Néanmoins, il peut être à l’origine de plusieurs problèmes sanitaires, dont des staphylocoques bénins et des allergies cutanées si vous entrez en contact direct avec lui. L’un des principaux risques concerne la présence de bactéries, qui peuvent générer chez les personnes sensibles des problèmes respiratoires passagers. De plus, la présence éventuelle de virus au sein des biofilms plus vieux est susceptible de développer certaines maladies, mais rien de grave n’a été détecté à ce jour. 

        La dermatite du spa

        La dermatite du spa est une infection liée aux activités aquatiques qui s’attrape au contact du biofilm. Elle est appelée comme ça car elle se retrouve surtout chez les personnes qui reviennent d’une baignade dans un jacuzzi. Cette dermatite est transmissible à l’homme uniquement par la bactérie Pseudomonas, qui est à l’origine de l’infection. On reconnait facilement cette dernière aux plaques rougeâtres et aux boutons parfois purulents qui apparaissent sur la peau quelques jours après la baignade. Il est également possible que de la fièvre et des démangeaisons surviennent quelques heures après l’apparition des premiers symptômes. En cas de développement de telles tâches sur votre peau, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin.

        Biofilm dans le spa : un danger pour la santé ?

        Éliminer le biofilm pour écarter le danger pour votre santé 

        Premières étapes de nettoyage du jacuzzi

        La première chose à faire quand vous remarquez la présence de biofilm dans votre spa est de réduire drastiquement son accès pour ne pas favoriser davantage sa prolifération. Ensuite, utilisez une brosse spécialement conçue pour nettoyer les lignes d’eau. Le but sera alors de supprimer le tartre qui s’est accumulé à cet endroit et qui sert habituellement de nid pour le biofilm. Lors de cette étape, laissez votre pompe et votre filtre tourner pour que les plus gros débris issus de l’élimination de la ligne d’eau puissent être aspirés puis filtrés. Quand c’est fait, arrêtez votre pompe hydraulique et nettoyez votre cartouche filtrante qui sera forcément très sale. Si besoin, remplacez-la par une cartouche neuve. 

          Utilisez un produit nettoyant spécifique

          Présent dans la cuve du spa, dans vos canalisations et votre filtre, le biofilm devra être supprimé à l’aide de plusieurs produits nettoyants spécifiques. Le premier d’entre eux pourrait être le nettoyant Hth SpaClean, efficace pour la cuve, comme pour toutes vos canalisations. Il pourra donc supprimer le biofilm de votre filtre, de votre pompe et de chaque recoin immergé et difficile d’accès.

          En recherche d’alternative ? Découvrez aussi le nettoyant concentré Lo-Chlor, légèrement plus onéreux mais qui nécessite moins de quantité pour un effet similaire. Si vous envisagez la vidange totale du spa, préférez alors la pastille Aquafinesse, capable de tout nettoyer avant de vider l’eau du spa.

          Empêcher son retour

          Si le biofilm est déjà apparu une fois, il reviendra probablement dans le futur si vous ne changez pas vos habitudes. Pour éviter un retour très embêtant, nous vous conseillons d’user de la prévention, en suivant ces recommandations : 

          • Surveillez fréquemment vos métriques de l’eau, avec un pH entre 7,2 et 7,6, un TAC entre 80 ppm et 120 ppm et un TH optimal entre 150 ppm et 250 ppm
          • Dosez bien le produit de traitement que vous avez choisi en vous référant à ce que dit le fabricant 
          • Effectuez un traitement choc de manière hebdomadaire pour bien conserver des paramètres de l’eau corrects et prévenir le développement des bactéries et algues

          Retrouvez tous nos produits sur la boutique