pH spa bas ou trop haut : comment le rééquilibrer ?

par Déc 27, 2023Articles conseils Spa

Le pH, ou potentiel hydrogène, est l’un des paramètres de l’eau les plus importants qui soient. Il est à la base de l’efficacité, ou de l’inefficacité de votre produit de traitement, et a une incidence sur votre ressenti dans le jacuzzi. Quand il est trop haut ou trop bas, vous n’avez pas le choix : vous devez baisser ou augmenter le pH de votre spa pour le rééquilibrer. Mais comment faire et avec quels produits ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

pH du spa trop bas ou trop haut : quel est le problème ?

Plusieurs facteurs sont possiblement à l’origine d’une variation soudaine du pH de votre jacuzzi : une pluie orageuse, un ensoleillement direct sur l’eau, une trop forte fréquentation du spa, une mauvaise gestion du TAC ou encore l’apparition d’algues. 

Comment faire baisser le pH du spa ?

Quand le pH du spa dépasse 7,6 avec un traitement au chlore, ou 8,2 avec un traitement au brome, il faut le faire baisser. Pour cela, il faut utiliser du pH– qui est un produit conçu spécialement pour cela. Lisez la notice d’utilisation du produit que vous avez acheté pour bien le doser. 

    Comment augmenter le pH du jacuzzi ?

    Lorsque le pH du jacuzzi descend en dessous de 7,0 pour un traitement au chlore, ou 7,6 pour le brome, alors il faut le faire remonter rapidement. L’utilisation d’un produit pH+ est indispensable pour y parvenir. Effectuez le dosage recommandé par le fabricant du produit que vous avez acheté et suivez les instructions de la notice explicative.

    Résumé du problème

    L’équilibre du pH du spa doit être trouvé pour que le désinfectant soit efficace et que la peau des baigneurs ne soit pas agressée. Très liée au TAC, le pH a tendance à baisser quand le spa est trop utilisé ou à augmenter lorsque certaines algues prolifèrent. Si tel est le cas, seule l’utilisation d’un produit spécifique vous aidera à baisse ou à augmenter le pH. Il s’agit du pH– quand vous souhaitez l’abaisser ou du pH+ dans le cas inverse. Disponibles en poudre, en microbilles ou sous forme liquide, ces deux produits vous aideront à rééquilibrer à la fois le pH et le TAC. Mieux, ils vous permettront de retrouver une efficacité de désinfection au quotidien. Enfin, n’oubliez pas de tester les métriques de l’eau avant et après utilisation de ces produits afin de les doser de manière précise.  

    ph spa bas ou trop haut : comment le rééquilibrer ?

    Le pH : définition et interaction avec d’autres métriques

    L’un des principaux paramètres de l’eau

    Le pH, qui signifie potentiel hydrogène, est un indice de mesure de l’acidité d’un liquide. Autrement dit, c’est le pH qui vous dit si l’eau de votre spa est acide (avec un pH inférieur à 7), neutre (égal à 7), ou basique (avec un pH supérieur à 7). En contexte de spa, il est l’un des trois paramètres de l’eau les plus importants à surveiller de manière hebdomadaire, au minimum, avec le TAC et le TH. À eux trois, auxquels on ajoute bien sûr le dosage du produit de traitement, ils sont ce que l’on appelle communément les métriques de l’eau d’un jacuzzi. Ils sont ceux qui sont à la base du maintien de la qualité de l’eau de votre spa.

    pH et TAC : relation entre deux mesures importantes

    Comprendre la relation chimique qui unit ces deux métriques de l’eau vous aidera énormément à équilibrer en permanence le pH de votre spa. Pour faire simple, le Titre Alcalimétrique Complet (TAC) renvoie au taux de sels minéraux contenus dans l’eau de votre jacuzzi. Ces sels minéraux, majoritairement composés d’ions carbonates et bicarbonates, agissent comme un tampon qui va empêcher le pH de trop s’emballer. Pour le dire simplement, un bon niveau de TAC empêchera votre pH de trop baisser ou de trop augmenter. Les deux étant intimement liés, il faut les surveiller aussi souvent que possible pour être sûr de garder le pH entre 7,2 et 7,6 en cas de traitement au chlore, ou entre 7,6 et 8,2 en cas de traitement au brome.

      Augmenter ou baisser le pH : les produits incontournables

      Pour augmenter ou baisser le pH de votre spa, il n’y a pas de solution miracle : vous devez utiliser un produit conçu pour cela. Bien sûr, dans un cas comme dans l’autre, vous devrez au préalable tester le pH pour savoir à quel niveau il se situe.

      pH+ pour augmenter le pH

      Le pH+ est un produit accessible à tous les budgets, car son prix varie généralement de 10 à 20€. Il est disponible sous la forme liquide, en poudre ou même en granulés. Notez qu’il n’y a pas de meilleure forme qu’une autre, il vous suffit d’acheter celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

      Lorsque votre pH est trop bas, ces différents produits vous seront indispensables :

      • pH+ Spa Time de Bayrol : cette poudre se verse directement devant les buses de refoulement du jacuzzi pour un mélange parfait avec l’eau. Il faut 10 grammes de ce produit pour augmenter le pH de 0,1 environ
      • pH+ Hth Spas : c’est un produit qui a l’avantage de ne pas mousser. Il faut 15 grammes de pH+ pour augmenter le pH de 0,2 unité environ
      • Rehausseur de pH Spa Line : sous forme liquide, il nécessite 20ml de produit par m3 d’eau pour augmenter le pH de 0,1 environ
      • pH+ Mini Pool and Spa : un produit sous forme de granulés compatible avec tous types de traitement. Il faut ajouter 10 grammes de ce produit pour augmenter le pH de 0,1.

      pH – pour baisser le pH

      Le pH– est l’exact opposé du produit pH+ : il est conçu pour faire baisser rapidement le pH de votre spa. Tout comme son homologue, le pH– est disponible en poudre, en granulés ou au format liquide.

      Quand vous remarquez que le pH de votre spa ou de votre petite piscine est trop haut, voici les produits qui peuvent être utilisés :

      Augmenter ou baisser le pH : les produits incontournables

      Exemple pratique : le pH de mon spa est trop bas : que faire ?

      Testez les paramètres de l’eau pour commencer

      Vous pensez que le pH de votre spa est trop bas ? La première chose à faire est de tester toutes les métriques de l’eau pour avoir une idée précise de ce qui ne va pas dans votre jacuzzi.

      Utilisez par exemple les bandelettes Aquacheck ou GotaPure pour avoir 6 ou 7 mesures en une seule prise ! Au moment des résultats du test, il peut y avoir plusieurs possibilités :

      1. Le pH et le TAC sont plus bas que la normale
      2. Le pH est bas mais le TAC a un niveau normal (entre 80mg/l et 120 mg/l)
      3. Le pH est bas mais le TAC est trop haut

      La solution : utilisation de pH– et de pH+

      Les trois résultats possibles obtenus après un test des paramètres de l’eau vous obligent à résoudre le problème de façon individuelle. Bonne nouvelle : ces trois cas de figure se résolvent avec les produits pH– ou pH+ !

      1. Pour le premier cas de figure : l’utilisation de rehausser de pH à un bon dosage permettra de faire remonter le pH et le TAC en même temps, car ces deux paramètres sont très souvent liés.
      2. Pour le deuxième problème : utilisez là encore du pH+ pour faire remonter le pH au bon niveau. Ne craigniez rien pour le TAC : il ne devrait pas voir son niveau changer.
      3. Pour le troisième cas de figure : vous ne le rencontrez probablement jamais car il est très rare, mais il arrive que le TAC soit trop haut et le pH trop bas. Dans ce cas, les manipulations sont plus nombreuses pour tout rééquilibrer. Vous allez devoir commencer par utiliser du pH– dans votre spa pour faire baisser le TAC au bon niveau. Quand c’est fait, testez à nouveau le pH pour connaître son niveau puis ajustez-le avec du pH+ qui n’aura aucun impact sur le TAC.

      Dans tous les cas de figure, vous devez tester les métriques de l’eau à la fin pour voir si tout est redevenu normal. Par la suite, testez tous vos paramètres au moins une fois par semaine.

      Retrouvez tous nos produits sur la boutique